cupidité quand nous tient...


La cupidité , le vrai virus de notre destruction



Salut à tous. Avant de m’exprimer, je voudrai être sûr qu'il n’y a pas d'amalgame, je ne suis ni matérialiste ni capitaliste mais je crois qu'il faudrait parler de Cupidité au lieu de capitalisme. La cupidité, l'obsession pour la monnaie, l'argent à tout prix, soif de pouvoir et destructrice de l'amour et de la compassion. La cupidité, deuxième péché capital après l'orgueil, va détruire le monde. Le capitalisme c'est juste un système économique et politique caractérisé par la liberté d'échange et la prédominance des capitaux privés. De là est parti la course au profit et le nécessité de s'imposer aux autres par des pratiques parfois illicites autant que douteuses sur le plan de la déontologie et de l’éthique. Mais le vrai problème est que la cupidité, (ce besoin d'argent à tout prix) a gangrené tous les systèmes, toutes les castes sociales. Tout le monde a l'heure actuelle est sous l'emprise de cette obsession. Un conditionnement qui s'est déclaré, je pense, depuis la révolution industrielle où les machines ont remplacé l'homme dans les usines, où les petits commerces se sont fait écrasés par les centres commerciaux. Pareil pour l'agriculture et dans tous les domaines même politique où la population qui ne ramène pas d'argent ne compte pas pour le gouvernement ...Cupidité, le mal absolue de notre destruction...

Commentaires

Articles les plus consultés